Problèmes de moisissures et champignons dans votre cave ou boxe garage

 

Les moisissures et les champignons sont les ennemis numéros un des pièces situées en sous-sol. Leur apparition est souvent liée à un taux d’humidité important dans l’air (supérieur à 60%), qui doit être systématiquement diagnostiqué dans une cave. Les murs, les morceaux de bois (planches, poutres…), les papiers, les cartons (et donc le plaques de placoplâtre) et les tissus sont leurs premières victimes car ils sont recouverts de poussière ou constituées de cellulose, matière organique dont les champignons se nourrissent.

On reconnait les moisissures principalement grâce à leur aspect fibreux ou mousseux assez épais de forme circulaire et par l’odeur de moisi qu’elles dégagent dans la pièce. En revanche, leur couleur peut être très différente, en fonction du type de champignon et de sa maturité : noir, marron, blanc, bleu-violet…

Les risques engendrés par la présence de moisissures et champignons sont multiples :

  • Risque pour la santé : la mycotoxine est une substance dégagée par les moisissures qui peut se développer dans les poumons et provoquer une aspergillose.
  • Risque pour le contenu de la pièce : les moisissures risquent de se répandre sur tous les objets stockés dans votre cave ou votre boxe garage. De plus, les champignons sont souvent responsables de l’apparition de cafards et blattes.
  • Risque pour le bâtiment : Qui dit moisissures dit présence d’une forte humidité dans la pièce. Celle-ci peut à terme fragiliser les fondations du bâtiment (murs extérieurs, plafond…).

La purification de votre cave ou boxe garage doit commencer par un nettoyage des parties contaminées, en appliquant de l’eau de Javel (ou des produits d’entretien équivalents) et en frottant à l’aide d’une brosse pour bien atteindre les angles ainsi que les pores du matériau. N’hésitez pas à recommencer plusieurs fois l’opération.

En parallèle du nettoyage, vous devez vous attaquer à la source du problème : l’humidité excessive. Il existe différentes méthodes pour réduire l’humidité : installation d’aérations de type VMC ou d’un puits canadien, utilisation de déshumidificateurs électriques ou chimiques… Par ailleurs, vous pouvez aussi avoir recours à un professionnel pour effectuer un diagnostic de l’isolation de la pièce et de l’étanchéité des parois. Une simple pompe à eau (à fonctionnement marche/arrêt automatique) installée après creusement d’un petit trou dans le sol de la cave permet de traiter durablement le problème des remontées d’humidité par le sol.

En cas de location d’une cave ou d’un garage, pensez à bien signaler la présence de moisissures dans l’état des lieux associé au bail de location.

Les caves et les parkings sont soumis à d’autres risques majeurs : inondation, carrières souterraines, incendie, vibrations, insectes xylophages, etc…

 

No comments yet... Be the first to leave a reply!

Leave a Reply